[FILM ETAPE 10] The place to be

Le 4 novembre 2008, à l’auberge HI de Chicago, règne une ambiance unique. A deux pas de là, ce soir, Obama prononcera son discours de victoire… ou pas. L’Histoire va peut-être prendre un tournant en ce jour et ce lieu précis. Dans l’auberge de jeunesse, dont les clients viennent du monde entier avec beaucoup d’idéaux, cela revêt une importance singulière… Petite plongée intemporelle avant, après et pendant ce moment capital.

 

Thème imposé : Auberge Espagnole
Lieu : Chicago, Illinois
Mon état moral : 8/10
Hébergement : Dans un gîte en montagne au Sud-Tyrol, en Autriche.
Inspiration : Je devais faire un film sur l’auberge, mais je ne pouvais pas me résoudre à ne rien faire sur cet événement énorme, unique, qui allait se dérouler à quelques mètres !


RESULTATS DU JURY
Bram Van Paesschen: 10,5/20
Le système est trop répétitif. Ce qui est dit ne me passionne pas. Par contre ce que je pense Jean-Baptiste essaye de me communiquer est qu’il a ses questions sur ce ‘change’ qui est promit au gens du Etas Unies et le monde entier.

Micheline Lanctôt: 15/20
Bien que très bien réalisé, je trouve cette construction cyclique un peu molle. Les plans vides ne disent pas nécessairement ce que JB veut qu’ils disent. L’agencement des plans donne l’impression d’un cercle, ne font pas avancer le film.

Laurent Lucas: 8/20
Pour bien traiter le sujet et les sensations que tu voulais nous transmettre, tu aurais à mon avis être beaucoup plus radical. Je suis triste de mettre une note aussi basse à quelqu’un qui s’investit autant que toi et qui me régale de semaine en semaine.  Voila mon gars ! À bientôt.  Laurent.

Note finale: 33,5/60

sirenecanari - Lun 1 déc 2008, 15:44
Tu étais pourtant en effet au bon moment au bon endroit !

sirenecanari - Lun 1 déc 2008, 15:43
un peu du meme avis que Vince, où est la Fete ? les interviews sont bien mais l'enchainement des séquences évoquent une fin, un passé ?? maladresse ?

Laurence - Lun 1 déc 2008, 12:10
Un point de vue supplémentaire... à prendre et à laisser! C'est vrai que ton film dérange car il ne rejoint pas les attentes des spectateurs mais c'est là que se trouve son point fort. Tu parviens à nous faire ressentir ce qui se cache derrière l'élection d'Obama. La répétition des plans de feuilles qui volent, des grands espaces vides, etc. remettent au fond l'homme (éphémère) à sa place dans le développement de l'histoire éternelle. Double frustration pour le spectateur obligé d'admettre ce qui est, tu casses les illusions. En plus tu l'obliges à réfléchir sur l'avenir. Bravo!! La qualité technique et créative des images est aussi présente. Une suggestion: remplacer les itv par du visuel... Bonne chance pour la suite! Ca m'a fait plaisir de te voir sur la route du désert. 

Vince - Lun 1 déc 2008, 07:57
(C'était donc toi ! J'étais certain qu'un Müvmedien se trouverait à Chicago ce 4 novembre et tel a été le cas.) Le film me laisse perplexe et avec une drôle de sensation...le rythme, l'agencement des séquences, les transitions ne ME semblent pas s'allier avec l'euphorie ambiante ce soir là. Un semtiment presque soporifique en émane ce qui est sans nul doute à l'opposé de ton intention. Réveille-nous : YES YOU CAN ! Bel investissement tout de même.

[FILMS ETAPE 11] Colleen

Colleen se réveille chaque matin et recommence à se battre pour gagner sa cause dans laquelle elle a laissé sa carrière, sa maison, son compte en banque… La corruption aura-t-elle gain de cause?

Thème imposé : Samedi soir
Lieu : Georgie, Macon
Mon état moral : 6/10
Hébergement : Chez Jacob, un Couchsurfer.
Inspiration : Après une longue piste de sujet en cul de sac, le jour avant la dead line, j’ai changé quatre fois d’idée. En tombant sur Colleen, je savais que j’avais trouvé une histoire que je ne pouvais pas manquer.


RESULTATS DU JURY
Emmanuel Gras: 14/20
J’ai du mal à établir une véritable critique car on sent une urgence de filmage. Il y a quelque chose de brut et de direct. C’est fort et en même temps trop rapide.

Tatiana De Perlinghi: 18/20
Waow! C’est très émouvant, interpellant, révoltant… et passionnant. Quelle rencontre incroyable! On a envie d’en savoir plus sur cette femme et sa quête; c’est sobre et en même temps on reste au plus près d’elle, avec sa seule parole. Le montage et la musique sont très justes et, comme avec son film sur le prof indien, le sujet est parfaitement fermé par un très beau début et une très belle fin. Bravo pour ce dernier film!

Pascale Buissières: 13,5/20
Film touchant. Incroyable proximité avec cette femme errante. J’aime la musique qui fait contre-poids au drame que vit cette femme. Intime, juste. Bien monté.


Note finale: 48,5/60

Vince - 08 déc. 2008
Bravo pour ce sujet ; l'engagement et les propos de la protagoniste chassent l'urgence dans laquelle tu as sans doute travaillé ton montage. Très habile utilisation sonore qui fait référence à ces contes féériques et qui par la même occasion contraste avec la situation cauchemardesque de cette femme. J'aurais tant aimé que tu sois l'auteur de ce conte, elle, simple actrice et que tu nous annonces une "happy-end" ! Gageons que son courage soit un jour récompensé, raconté, porté à l'écran comme ça a déjà été le cas par le passé :Colleen, seule contre tous...
	
Brigitte Membrive - 08 déc. 2008
Doit-on absolument s'amuser le samedi soir? Cette femme est d'une dignité et d'un courage hors pair afin d'assumer sa droiture dont les images très justes reflètent bien son combat contre des moulins...

[FILM ETAPE 12] Bilan

Après un tel voyage, j’ai rencontré tellement de personnes et vu tant d’endroits, qui restent figés dans des souvenirs. Mais c’est fou de se dire que tous ces univers, parcourus à toute vitesse, existent toujours; toutes ces personnes continuent leur vie… C’est ce que j’ai voulu montrer en sélectionnant des images du voyage qui se déroulent en-dehors des films.

 

Thème imposé : Bilan
Lieu : Akumal, Arlee, Calgary, Cancun, Chicago, Fort McMurray, Las Vegas, Los Angeles, Macon, Mexico, Miami, Missoula, Montréal, Saint-Ignatius, San Francisco, Tecopa, Tijuana, Uruapan, Yosemite
Mon état moral : 8/10
Hébergement : J’ai dormi dans une auberge à Miami, puis dans un hôtel, et enfin chez mon ami Thomas.
Inspiration : En courant à Bruxelles avant de partir, après que mon amie Valentine m’eut dit qu’il fallait trouver un fil conducteur à mes films.


RESULTATS DU JURY
Bram Van Paesschen: 7.5/10
Tatiana De Perlinghi: 8.5/10
Pascale Bussières: 8.5/10
Micheline Lanctôt: 9/10
Laurent Lucas: 8/10


Note finale: 41,5/50

sirenecanari - 16 déc. 2008
Eh oui !! courir , courir, toujours courir !! parfois ce devait etre épuisant, mais merci pour avoir partagé avec nous , et garde le meilleur !

Brigitte Membrive - 16 déc. 2008
Superbe bilan, quelle course au milieu de la vie, des images et une musique qui m'ont beaucoup plus. Que le marathon des images continue!

Vince - 15 déc. 2008
Quelle endurance ! Trois mois d'une course intense et entraînante à rencontrer des personnalités, des paysages, des cultures et des situations des plus variées : un véritable régal tant visuel qu'émotionnel. Merci de nous avoir permis de partager ces quelques moments avec toi ce fût un réel plaisir. Je te souhaite le meilleur après cet événement müvmedien.

jean denys tytgat - 15 déc. 2008
effectivement ce fut un bon marathon