Un havre de paix pour les tortues marines

Akumal, en fait, ça veut dire “le lieu des tortues”. La qualité de la flore marine de la baie attire de nombreuses tortues vertes, ces majestueuses grands tortues comme dans Némo. 🙂

Le centre écologique d’Akumal, qui gère en fait une grosse partie de la petite station balnéaire a parmi ses différentes missions celle d’observer et recenser ces animaux en voie de disparition. Ainsi que de les aider à pondre, de surveiller les nids, et aider les bébés éclos de l’oeuf à rejoindre la mer.

Ainsi, à cette époque de l’année, plusieurs bénévoles s’organisent pour creuser dans le sable à l’endroit où sont enfouis les oeufs pour contrôler leur évolution. Armando est le responsable de ce programme. Les tortues ont toujours été une passion pour lui, et il a la chance d’en avoir fait son métier. Pour tenter de préserver l’espèce, on aide les  les bébés éclos de l’oeuf à sortir du nid et à rejoindre la mer, juste avant le coucher du soleil, pour échapper aux prédateurs. C’est fascinant de voir comme ces bébés tortues sont programmés pour traverser la plage et rejoindre la mer dès qu’ils sont sortis de l’oeuf. Ils savent exactement ce qu’ils ont à faire !

David, du Centre, m’emmène faire du snorkling pour observer les tortues (adultes!). C’est une première pour moi avec un tuba, c’est vraiment une chouette expérience ! 

Voilà une de ces fameuses tortues vertes, leur carapace fait plus ou moins un mètre de long. Par respect pour le matériel de Müvmédia, je ne l’ai pas pris avec moi sous l’eau, mais c’est exactement ce que j’ai vu. 😛

Ci-dessous, David, qui m’a initié au snorkeling. (Faire des documentaires, c’est souvent un beau passe-droit !)

http://www.ceakumal.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *